MEYNARD, LA COMPLEXITE, LA PERMANENCE, ET LES ECHOS…

Jean-Claude Meynard - "Le Dormeur" 1990 (Acrylique sur toile) - "Ondes Miroir" 2004 (Architecture numérique)

Explorant la complexité du réel et la place de l’homme au sein de cette complexité, Meynard a crée des univers picturaux de factures très différentes pourtant, lorsque l’on rapproche ses univers, des correspondances, des résonnances, des échos se font jour…

Ce télescopage du temps crée des compositions, de recompositions, des re-créations.

« Le but est de regarder le monde d’une manière non finie, non définitivement finie, pour redonner des possibilités de composition et de recomposition, donc de vie»

Extrait Interview Meynard revue Art Actuel – septembre 2010

Meynard - "Escalator" 1975 (Peinture acrylique sur toile) - "L'Escalier" 2004 (Impression numérique sous plexiglas)

Jean-Claude Meynard - " La Gare " 1975 (Acrylique sur toile) - " La Porte Fractale"( Architecture numérique)

Jean-Claude Meynard - " La Danse" 1983 (Acrylique sur toile) - "Sablier" 2001 (Architecture numérique)

Jean-Claude Meynard - "Brasserie" 1975 (Acrylique sur toile) - "Echo" 2005 (Architecture Fractale)

Jean-Claude Meynard - "Amazone" 1981 (Peinture acrylique sur toile) - "Passage" 2002 (Architecture numérique)

Explorant la complexité du réel et la place de l’homme au sein de cette complexité, Meynard a crée des univers picturaux de factures très différentes pourtant, lorsque l’on rapproche ses univers, des correspondances, des résonnances, des échos se font jour…

Ce télescopage du temps crée des compositions, de recompositions, des re-créations.

« Le but est de regarder le monde d’une manière non finie, non définitivement finie, pour redonner des possibilités de composition et de recomposition, donc de vie»

Extrait Interview Meynard revue Art Actuel – septembre 2010