Manifeste Fractaliste – historique

Manifeste Fractaliste

HISTORIQUE

La première parution du Manifeste Fractaliste eut lieu le 23 Novembre 1997 sur le site Nart  – Galerie en ligne. Par ailleurs Nart exposa sur le Web des oeuvres d’artistes fractalistes internationaux et organisa en direct une vente aux enchères de ces artistes sur ce même site.

LIBERATION- 21 Novembre 1997

Agenda. Art fractal aux cyber-enchères.

La galerie en ligne Nart, qui s’était fait connaître avec la première vente aux enchères virtuelle en février, remet ça dimanche à Drouot et sur le Net, sous le marteau de Me Binoche, avec des oeuvres de «fractalistes». Le tout est retransmis en direct et en images sur le web de Nart, où sont exposées les artistes. Les fractalistes s’appuient sur les développements de la géométrie fractale et de la théorie du chaos. La perspective euclidienne est dépassée au profit d’une multiplicité de points de vue, d’un enchevêtrement de réseaux.
TECHNIKART – Archives
L’art (enfin ?) sur le Net
  • Un site tente une expérience passionnante sur les réseaux. Vous vous souvenez peut-être de ces deux acheteurs de la première œuvre virtuelle (une adresse Internet) de l’artiste Fred Forest mise aux enchères par Me Binoche au mois d’octobre 1996 (voir Technikart n°10). Les deux acheteurs, les bien réels Antoine Beaussant et Bruno Chabannes, ont décidé, après l’acquisition de Parcelle/Réseau, c’est son nom, de créer un site Internet, Nart, prouvant ainsi que leur attachement au réseau ne se résumait pas à un coup de pub. Nart se veut à la fois une galerie d’art, une salle de ventes aux enchères et un lieu d’accueil pour tous ceux qui œuvrent dans les métiers de l’art. Les tentatives d’intrusion sur l’Internet par des artistes ou des galeries ne sont certes pas récentes même si, paradoxalement, ce médium est globalement rejeté par le milieu. Il est en effet intéressant de savoir que la diffusion d’œuvres d’art dans une galerie virtuelle bien référencée offre un potentiel chiffré en millions de visiteurs. Les efforts de Nart pour devenir ce lieu incontournable n’en sont que plus louables. Connaissant l’impact médiatique d’une foire comme la FIAC, Beaussant et Chabannes ont décidé de frapper un grand coup.
  • Mis en branle à l’occasion de la dernière édition de la foire parisienne, la première étape consiste en une présentation du jeune mouvement des Fractalistes. Ce « nouveau mouvement artistique », placé sous la houlette du critique d’art de Libération Henri-François Debailleux et de l’écrivain Susan Cordé, est composé de onze artistes (Edward Berko, Miguel Chevalier, Pascal Dombis, Carlos Ginzburg, Cesar Henao, Jim Long, Steven Marc, Jean-Claude Meynard, Joseph Nechvatal, Yvan Rebij et Pierre Zacrate)  propose une nouvelle vision du monde en puisant son inspiration dans des théories qui rendent compte d’une nouvelle organisation de la nature. Des fractales de Benoît Mandelbrot à la théorie des catastrophes de Thom, des structures dissipatives de Prigogine à la théorie du chaos, les Fractalistes puisent leur inspiration aux confins de la science et de l’art. Leur propre vision du monde est présentée sur le site de Nart, œuvres et manifeste à l’appui pour comprendre le tout.
  • La deuxième étape de l’opération consiste en l’inauguration au mois de novembre de deux expositions dans deux lieux réels à Paris : les galeries Mabel Semmler et Yves Bugel.
  • Dernière étape, enfin, le 23 novembre avec l’entrée en scène de Me Binoche pour une vente aux enchères à Drouot des œuvres des Fractalistes relayée sur Nart pour ceux qui souhaitent acheter sans se déplacer
  • La parution « papier » du Manifeste Fractaliste : Revue Art Presse (numéro 229) en novembre 1997.
  • LE MANIFESTE FRACTALISTE 
    • EDOUARD BERKO – MIGUEL CHEVALIER – PASCAL DOMBIS CARLOS GINSBURG – CESAR HENAO – JIM LONG – STEVEN MARC – JEAN-CLAUDE MEYNARD – JOSEPH NECHVATAL – YVAN REBYJ – PIERRE ZARCATE
    • 1- C’est en fonction de propositions communes que nous nous regroupons. Ce collectif affirme avec ses œuvres le paradigme de la complexité chaotique-fractale.

      2 – La problématique d’Art et Complexité est d’abord et avant tout une organisation visuelle, le potentiel à une construction sans limite, dans un processus sans fin.

      3 – Notre activité fractaliste se manifeste au travers d’univers où abondent les formes aléatoires et proliférantes.

      4 – Nous abandonnons la rationalité euclidienne au profit de processus imprévus et non programmés.

      5 – La vision labyrinthique et son parcours aléatoire se proposent de reconstruire l’imaginaire et d’ouvrir une perspective nouvelle.

      6 – Dans la spirale ordre-désordre, l’œuvre est l’émergence éphémère d’une hybridation : un passage.

      7 – L’activité fractaliste, de la peinture aux nouvelles technologies, cristallise un champ où se matérialisent : réseaux, jeux d’échelles, prolifération, autosimilarité, hybridation, récursivité, structures dissipatives, « effet papillon », attracteurs étranges, infinitisation.

      8 – Toutes nos œuvres son maximalistes; c’est par l’excès d’informations que l’on accède au vertige fractal.

      9 – Le paradigme de la complexité chaotique-fractale constitue la dynamique privilégiée de la recherche contemporaine, des pratiques et du savoir.

      10 – Aujourd’hui, nous nous engageons dans un renouveau radical du modèle de la création.

      Groupe « Les Fractalistes – Art et Complexité »

       

 

WordPress:

Soyez le premier à aimer ceci.

Poster un commentaire

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s